img-header-indigenous-partnerships
Partenariats avec les autochtones

Créer des partenariats durables
avec les peuples autochtones

Un bon voisin
et un partenaire actif

L’établissement de relations étroites avec nos principales parties prenantes est primordial pour le succès de nos projets et de nos partenariats. Nous créons et maintenons nos partenariats fondés sur des liens de confiance et des valeurs communes au moyen d’un dialogue ouvert et d’une implication locale. Nos partenariats existants avec des autochtones illustrent notre engagement à l’égard de l’intégration du savoir traditionnel dans le développement durable de nos projets d’énergie renouvelable. En retour, nous mettons à contribution nos importantes connaissances techniques, notre solide capacité financière et notre approche collaborative dans tous les projets que nous menons.

Partenaires de longue date Le Chef de la direction Richard Legault avec la Chef Debra Hanuse et Ian Kerr (2014), et la Chef de la direction Josée Guibord avec Chef Don Svanvik et Juanita Johnson au Centre culturel U'mista Cultural (2019).
Dans la pratique

Le projet hydroélectrique Kokish River et la Première Nation ‘Namgis

24
Ile de Vancouver, C.-B.
Partenaires financiers
Type de partenariat
Économique et environnement
Objectifs de la collaboration

Notre projet hydroélectrique Kokish nous a fourni l’opportunité de faire évoluer notre approche en matière d’exploitation durable. Développé en étroite collaboration avec nos partenaires d’investissement, la Première Nation ‘Namgis, ce projet primé combine, grâce à sa conception novatrice, conservation écologique et fondements économiques sains.

En 2014, avec nos partenaires d’investissement, la Première Nation ‘Namgis, nous avons célébré l’ouverture de notre installation hydroélectrique Kokish. Située sur la rivière Kokish, cette installation d’une puissance de 45 MW alimente 13 000 foyers par année. Notre partenariat a assuré l’achèvement à temps d’un projet complexe et l’exploitation d’une installation qui procure des avantages socioéconomiques à la communauté tout en respectant et en protégeant l’écosystème et la biodiversité de la rivière.

Jalons du partenariat

Le projet Kokish a été lancé en 2004, lorsqu’Énergie Brookfield et la Première Nation ‘Namgis ont commencé à explorer des opportunités. Ces travaux ont donné naissance à une société en commandite en 2006. Mettant un fort accent sur l’ouverture du dialogue, nous avons concentré nos efforts sur l’acquisition d’une compréhension des attentes et la tenue de discussions portant sur les valeurs de la communauté et les avantages pour celle-ci lors des séances d’information qui ont été tenues en 2007. La construction de l’installation a commencé en 2012 et a été achevée en 2014. Le projet a été construit et livré dans le respect du calendrier, à un coût en capital totalisant environ 200 millions $.

Considérations d’ordre environnemental

Le projet a été conçu de façon à protéger l’écosystème complexe de la rivière, en particulier en ce qui a trait aux espèces de poissons qui font partie intégrante de la culture de la Première Nation ‘Namgis. Pour assurer la santé à long terme des populations juvéniles et adultes de poissons, le projet comporte quelques-unes des mesures de protection de la faune les plus novatrices de l’Amérique du Nord, notamment des grillages, des vannes, une échelle à poissons et une barrière à poissons spécialement conçus pour l’emplacement. Cette conception unique, axée sur l’environnement, a été rendue possible grâce à cette collaboration et à l’intégration du savoir traditionnel.

Un partenariat qui se poursuit

À l’heure actuelle, nous continuons de collaborer dans la gestion de l’installation, de mener les principales études environnementales et de contribuer à la communauté de la Première Nation ‘Namgis par l’entremise d’un fonds communautaire qui est financé par une partie des produits d’exploitation de l’installation.

Conception primée

Prix Électricité durableresponsabilité d’entreprise
Association canadienne de l’électricité

Prix d’excellence
Canadian Consulting Engineer Magazine

En Savoir Plus Montre moins
Dans la pratique

Un bon voisin pour la Première Nation Michipicoten

img-michipicoten-indigenous-partnerships-min
Wawa, ON
Préservation culturelle
Objectif de la collaboration
4,4
Hectares de terres

Nous sommes conscients de l’importance d’être un bon voisin et un partenaire actif dans nos communautés partout au pays. Au début de 2013, lorsque les aînés de la Première Nation de Michipicoten nous ont indiqué qu’ils étaient préoccupés par le fait que la grotte Medicine, un site sacré se trouvant sur nos terres, était à risque, nous savions que nous nous devions d’agir. Situées au confluent des rivières Magpie et de Michipicoten, près de Wawa, en Ontario, ces terres abritent la grotte Medicine, un site spirituel et un lieu de guérison pour le peuple Ojibway.

Après avoir rencontré des membres de la Première Nation de Michipicoten afin de comprendre leurs préoccupations quant à l’incompatibilité des activités qui se tenaient sur ce site sacré, nous avons discuté des solutions qui conviendraient le mieux pour assurer sa préservation et son utilisation respectueuse. Déterminés à trouver la solution à long terme la plus durable, nous avons décidé de transférer 4,4 hectares de terres à la Première Nation en vue de réunir le Peuple Michipicoten avec le site sacré qu’elle utilise depuis des millénaires.

En août 2018, la Chef et le Conseil de Michipicoten ont tenu, avec Evolugen, une cérémonie et un festin communautaire pour commémorer le transfert des terres historiques et ont célébré l’événement avec des aînés et des jeunes de la Première Nation, des membres de la communauté locale et des membres de l’équipe d’Evolugen.

La Première Nation de Michipicoten est honorée et accepte avec reconnaissance l’acte visant le retour de cette Terre sacrée à notre Peuple. Ce geste montre qu’Evolugen comprend véritablement ce qu’est une réconciliation significative

Patricia Tangie
Chief of the Michipicoten First Nation
En Savoir Plus Montre moins

La Première Nation de Michipicoten est honorée et accepte avec reconnaissance l’acte visant le retour de cette Terre sacrée à notre Peuple. Ce geste montre qu’Evolugen comprend véritablement ce qu’est une réconciliation significative

Patricia Tangie
Chief of the Michipicoten First Nation